Les turlututus de la gestion communale.
Aux dires de Mr le Maire, la baisse des dotations de l’État qui tourne autour des 60.000 Euros pour l’année est catastrophique, car elle grève d’autant le budget de la commune.

En même temps et pour la même année, Mr le Maire et son conseil octroient une somme de 120.000 Euros à une société de construction qui a un projet sur le village.

Cette somme représente le double du montant de la dotation. Il nous a expliqué que cette somme sera récupérée, car elle vient en déduction du montant que nous prélève l’État pour le manque de logements sociaux, et ce, sur deux années.

Dans cette affaire, la commune qui ne roule pas sur l’or ( son état général le prouve ) se porte au secours de sociétés immobilières qui n’en ont nullement besoin.

Les explications de ce geste sont là encore nébuleuses, et l’intérêt pour la commune des plus douteux.

Un peu plus de deux ans nous séparent encore des prochaines élections municipales.

Au train où vont les choses, le bilan de ces six dernières années risque d’être un cadeau empoisonné pour les candidats des six prochaines.

Articles :
Contacts :
Liens utiles :
QR code

Flashez pour accéder au site avec votre Smartphone.



Mentions légales